HYLO® EYE CARE

HYLO COMOD®

HYLO COMOD®
Le classique dans le traitement de la sécheresse oculaire

Les larmes sont bien plus que de l’eau …

En fait, le film lacrymal qui recouvre la surface oculaire est doté d’une structure plutôt complexe. Il se compose d’une fine couche lipidique externe qui évite que les larmes ne s’évaporent trop rapidement. En-dessous de cette couche se trouve la couche dite aqueuse qui joue un rôle important dans l’apport en oxygène et en nutriments des cellules de la surface oculaire. La répartition homogène des larmes sur l’œil est garantie par la couche interne du film lacrymal formée d’une couche muqueuse appelée couche mucinique en contact direct avec les cellules de la cornée et de la conjonctive

  1. Couche lipidique superficielle
  2. Couche aqueuse
  3. Couche mucinique
  4. Surface de la cornée

Lorsque le film lacrymal est rompu

Si la composition du liquide lacrymal est perturbée ou si les glandes lacrymales produisent trop peu de liquide lacrymal nécessaire, le film lacrymal peut se rompre (illustration 2). Conséquence : les cellules de l’œil présentes dans cette zone ne sont plus alimentées en oxygène ou en nutriments. Les personnes dont les cellules sont endommagées ressentent des brûlures au niveau de l’œil jusqu’à une sensation de corps étranger souvent associée à de fortes douleurs. À des stades avancés, cela peut conduire à des lésions superficielles de la cornée ou de la conjonctive.

L’acide hyaluronique – le garant d’une hydratation optimale

L’acide hyaluronique, une molécule naturellement produite par le corps humain, est idéal pour une hydratation durable et intensive de l’œil. En raison de sa structure chimique, l’acide hyaluronique peut attirer et fixer plusieurs fois son poids en eau. Il adhère parfaitement à la surface oculaire et forme un film humide uniforme et stable.

Système COMOD® breveté sans conservateurs et sans phosphates

Les conservateurs dont le but est d’éviter la formation de germes dans les gouttes oculaires pendant leur stockage et leur application peuvent endommager les cellules de la surface de l’œil. Ces substances peuvent détruire le film lacrymal naturel et peuvent également être à l’origine d’intolérances.1 C’est pour cette raison que les substituts lacrymaux modernes sont sans conservateurs.1 HYLO COMOD® est également sans conservateurs car le système multi-doses COMOD® breveté empêche la contamination de la solution par des micro-organismes.

Outre les conservateurs, les phosphates contenus en grande quantité dans les gouttes oculaires peuvent avoir des effets nocifs si la cornée est déjà endommagée.² La réaction avec le calcium libéré par les cellules de la cornée endommagée peut conduire à la formation de cristaux difficilement solubles qui entraînent une calcification et détériorent la vision irrémédiablement. C’est la raison pour laquelle les gouttes oculaires utilisées pour le traitement des yeux secs et irrités ne doivent contenir aucun phosphate. HYLO COMOD® est entièrement exempt de phosphates et élimine ainsi le risque de formation de cristaux.

HYLO COMOD® – approuvé des millions de fois

  • Gouttes oculaires contenant 0,1 % d’acide hyaluronique conditionnées dans le système COMOD®.
  • Compatible avec les lentilles de contact
  • Sans conservateurs, avec un tampon citrate et entièrement exempt de phosphates
  • Très économique, donc faibles coûts thérapeutiques

HYLO-COMOD® Code CNK Conservation après ouverture Conseil de stockage
collyre 10 ml 1539-436 6 mois conserver à température ambiante


¹ 2007 Report of the international Dry Eye Workshop (DEWS); The Ocular Surface, 2007 (5); No.2
² BfArM & PEI Bulletin zur Arzneimittelsicherheit 2013; Ausg. 1: 7-12

PDF - Téléchargements

Packshots haute définition